Location courte durée : le bilan 2016

Soyez le 1er à noter cet article.
Bonjour, c’est Laurent ! En début 2016, je dressais le bilan des premiers mois de ma location courte durée . Les résultats étaient encourageant, mais je souhaitais atteindre différents objectifs. Dans cet article, je vais donc reprendre les objectifs que je m’étais fixés et vous expliquer les actions que j’ai mis en oeuvre ainsi que les résultats obtenus.

Rappel des objectifs :

  • Doubler le cashflow dégagé qui tournait autour des 200€/mois
  • Trouver un ou plusieurs moyens de rendre passive mon activité de loueur courte durée pour trouver un équilibre et que cela reste compatible avec mon activité salariée.

Les actions réalisées en 2016 :

Pour atteindre ces objectifs, je me suis documenté et formé. J’ai rencontré des dizaines de loueurs saisonniers / courte durée exerçant à Paris et ailleurs et j’ai testé différentes techniques. En voici, quelques unes qui ont eu des effets très positifs :
  • Augmentation de la visibilité de la location courte durée

Augmenter le nombre de canaux pour que l’annonce soit vue par le plus grand nombre de voyageurs.

 

  • Optimisation de mon annonce et de mon profil sur l’ensemble des plateformes sur lesquelles l’annonce est diffusée.

Que ce soit sur le fond et sur la forme, les modifications que j’ai effectué permette une lecture claire et un accès facile aux informations que les voyageurs recherchent.

 

  • Automatisation

En 2015, réaliser les check-in et check-out des voyageurs pour ma location courte durée étaient des actions qu’il m’était difficile d’honorer. J’ai donc cherché à déléguer ! En effet, sur les 6 premiers mois de l’année, je travaillais à 1 h30 de trajet de ma location et sans voiture. Donc impossible de réaliser ces actions au cours de la journée ou sur la pause déjeuner. Je me suis donc creusé pour trouver une solution viable pour permettre la récupération des clés et leur dépôt en fin de séjour. Pour cela, j’ai investis dans un accessoire tout simple et surtout très efficace dans mon cas. De plus, cela m’a également  permis de réduire mon temps de préparation entre deux locations. Ce temps est passé de 1 jour  à 3 heure.  L’impact positif ? Plus de nuitée mises à disposition et donc augmentation du cashflow.

 

  • Délégation

Autre point,  dont je souhaitais me désengager … le ménage ! Enchaîner ma journée de boulot pour aller réaliser le ménage dans ma location courte durée. Et passer au pressing pour assurer le nettoyage du linge de maison me pompait toute mon énergie. Je me suis donc décider à déléguer ces actions. Action que je ne regrette pas le moins du monde 😀 !

 

  • Communication
Après quelques mois d’activité, je me suis vite rendu compte que les messages échangés avec les voyageurs étaient sensiblement les même. Qu’il s’agisse de confirmer la disponibilité de location, ou fournir les infos d’accès, les messages durant le séjour ou après. J’ai donc identifier l’ensembles des étapes cruciales du tunnel de ventes/communication et préparer les différents messages qu’il est nécessaire d’échanger avec son voyageur. Cela permet une utilisation à la volée et j’étoffe mon recueil de messages au fur et à mesure.
J’ai également identifié un moyen très simple et efficace pour augmenter la durée de vie des équipements de l’appartement. Les voyageurs l’adorent car cela les rends autonomes et très à l’aise avec les lieux.

Les couacs ?

 Comme l’année ne pouvait pas être 100 % paisible, j’ai rencontré trois soucis :
– fuite d’eau : 2 sur le mois de Janvier 2016 !
– ballon d’eau chaude en panne en Juin 2016 !
Des soucis réglés rapidement et efficacement grâce à notre réseau d’artisan.

Et les vacances locatives ?

 La vacance locative, c’est à dire la période sans locataire, a été très faible, je n’ai pas eu plus de 4 jours de vacances entre deux locations. Avec un taux de remplissage avoisinant les 95%.

Une année de location courte durée, pour quels résultats ?

– nombre de séjours réalisés : 65+
– durée moy des séjours : 4,75
– séjour maximum : 60 nuits
– CA généré : 11900€
– Dépenses (crédit (dont 5400€) + dépenses courantes (edf, assurance, achat divers + prestataires) : 7200€
– Cashflow : 4700€ => 391€/mois
 
Concrètement, oui je rembourse mon crédit et oui il me reste de quoi mettre de côté même après avoir payé mes charges.
J’ai quasiment atteint mon objectif de cashflow. Concernant, le caractère prenant de l’activité de loueur courte durée, j’estime être à un niveau acceptable aujourd’hui car cela me demande peu d’organisation. Je peux désormais m’absenter et partir en vacances avec l’esprit libre et la certitude que ma location tournera comme une grande.

Et le cashflow ? On en fait quoi ? / Que faire avec le cashflow ?

cashflow

En 2016, pour ma part, j’ai choisi d’utiliser une partie du cashflow généré pour investir sur moi en finançant divers événements tels que des séminaires de développement personnel et immobilier et des formations sur l’immobilier et la fiscalité.
Mais, il peut aussi servir à :
– coussin de sécurité
– apport pour d’autres investissements (formation ? parking ? coloc ?)

Mes objectifs pour 2017 ?

Pour conclure, voici 4 objectifs que je me fixe pour cette année 2017, je vous tiendrai bien entendu au courant de l’évolution de ceux-ci.

  • Rendre la chose plus « industrielle » en centralisant ma gestion via un channel manager type booking sync ou beds24 en vue de l’achat d’un second studio
  • Indépendance par rapport aux plateformes Airbnb, Booking, Homeaway , etc.. en créant mon propre site
  • Pérennisation du cashflow et du cashflow
  • Création de produits d’information autour de la location saisonnière pour vous proposer mes stratégies et mes méthodes pour être un loueur saisonnier
Et vous quels sont vos challenges pour 2017 ? Sur quel plan allez-vous passer à l’action ? Laissez-nous votre commentaire juste en dessous !

 

Vous voulez en savoir plus ? Accédez ici à la formation pour doper vos résultats avec votre location courte durée  !

 

A bientôt !
PS : 2017 sera une année exceptionnelle 😉 !

2 Replies to “Location courte durée : le bilan 2016

  1. Bravo Laurent pour avoir atteint tes objectifs 2016 !
    Et merci à vous deux pour ces articles intéressants et qui donnent envie de se lancer.
    Concernant l’accessoire qui vous permet d’automatiser la remise des clé, qu’est ce donc ?

Laisser un commentaire